Interdit de casinos : 6 fois plus de cas en 10 ans

Mercredi 12 septembre 2012

Un nombre record de personnes ont été ajoutées en 2011 sur les listes d'exclusion. Le phénomène s'étend encore.

Le nombre de joueurs qui désirent se prémunir de la tentation d’assouvir leur passion sur internet ou dans les casinos explose. Si en 2001, 494 demandes d'interdiction de maisons de jeux ont été enregistrées, 3494 personnes ont été ajoutées à la liste en 2011: un nouveau record. Selon la Commission fédérale des maisons de jeux, ils sont 32 410 à être inscrits sur des listes d'exclusion. Et leur nombre croît de manière linéaire.

«Davantage de demandes d'interdiction de maisons de jeux ne signifie pas moins d'accros aux jeux pour autant», déclare Silvia Steiner, d'Addiction Suisse.

Avec la nouvelle loi sur les maisons de jeux, même des parents peuvent effectuer une demande d'interdiction auprès des casinos. «Si nous soupçonnons une dépendance au jeu chez quelqu’un, nous pouvons imposer une interdiction», explique Marc Friedrich, directeur de la Fédération suisse des casinos.

Reste que la majorité des gens qui font le pas agissent de leur propre chef. Pas moins de 80% de ces personnes sont des hommes âgés entre 25 et 40 ans, même si une statistique précise des accros est difficile à tenir. C’est que «le contrôle est très difficile à réaliser sur les jeux en ligne», indique Jean-Félix Savary, secrétaire général de SOS-jeu.


#Tags

#INTERDIT DE CASINOS #INTERDICTION #PERSONNES #EXCLUSION #DIFFICILE #DEMANDES #AJOUTEES #AGISSENT #FRIEDRICH



Pas d'autre article pour le moment ...