Jackpot pour le Casino du Jura!

Lundi 5 juillet 2004

JEUX Le canton reçoit une manne de plus d'un million

Chiffres à l'appui, le Casino du Jura fait taire ses détracteurs, qui lui avaient prédit une mort programmée à court terme, quand la licence B lui avait été octroyée. Le produit brut des jeux (PBJ) s'est monté, pour la première année d'activité, à 9,45 millions de francs, soit 1,45 million de plus que prévu! Conséquence: des retombées cantonales qui atteignent 1,133 million de francs, soit cinq fois plus qu'avant l'obtention de la concession fédérale, en décembre 2002.

«Quand on sait que les casinos de Zermatt et d'Arosa ont déjà fermé leurs portes et que nos résultats sont supérieurs à ceux de Davos, de Saint-Moritz et même d'Interlaken, on ne peut qu'être confiant quant à l'avenir de notre établissement. Avec 75 machines à sous, il exploite pour l'instant la moitié seulement de la capacité offerte par la licence B», indique le directeur, Thierry Schlüchter.

A Courrendlin, on craignait beaucoup l'ouverture, en octobre dernier à Bâle, d'un casino de licence A: «Nous avons connu un tassement du secteur des tables que j'attribue à cette concurrence, admet le directeur jurassien. Mais comme ce domaine ne représente que les 20% de nos recettes et que les machines à sous sont en progression constante, nous continuons de penser que nous passerons l'an prochain le cap des 10 millions de PBJ.»

Que fait l'Etat du Jura de cette manne? Il la distribue à cinq bénéficiaires. La commune siège de Courrendlin (20%) a ainsi reçu 226 681 francs et l'Action sociale contre la dépendance (10%) 113 341 francs. Les 50% du solde (396 692 francs) reviennent au Fonds du tourisme. Les autres 50% sont partagés entre l'Office des sports et l'Office de la culture qui récoltent chacun 198 346 francs.

(source : lematin.ch/JEAN-PIERRE MOLLIET)


#Tags

#CASINO COURRENDLIN #MILLIONS #COURRENDLIN #DIRECTEUR #MACHINES #CONSTANTE #REPRESENTE #CONTINUONS #PROGRESSION