Explosion des paris sportifs en 2021

Lundi 6 juin 2022

En 2021, les pertes des joueurs de paris sportifs ont augmenté de plus de 50%, confirmant les craintes des professionnels. En 10 ans, ces pertes ont été multipliées par 10 ! Il est temps de s’inquiéter de cette dérive mercantile. Les paris sportifs représentent l’une des offres les plus addictives et s’adressent en particulier à un public jeune et vulnérable. Le GREA tire la sonnette d’alarme et demande une amélioration de la régulation, à l’image de la prise de conscience qui a lieu chez nos voisins européens.

Ces dernières années, le produit brut généré par les paris sportifs n’a cessé d’augmenter, avec une accélération marquée depuis 2018, année lors de laquelle est apparue l’offre de paris sportifs Jouezsport!. Alors que les paris sportifs généraient environ 3 millions de francs par an il y a 10 ans, leurs recettes sont montées à 12 millions en 2018, à 25 millions en 2020 puis à 38 millions en 2021. Cette explosion des revenus des paris sportifs confirme les constats du GREA et des spécialistes du jeu excessif qui alertent depuis longtemps sur la dangerosité de cette offre.

Une offre particulièrement addictive

En termes de risque addictif, tous les jeux de hasard et d’argent ne se valent pas : certains sont plus risqués que d’autres. C’est le cas des paris sportifs, notamment en raison des possibilités de paris en direct (live betting), du public visé, particulièrement vulnérable aux comportements de jeu excessif, ainsi qu’à la nature du jeu, où les parieurs ont tendance à surestimer leurs chances de gagner de l’argent1. Les années 2020 et 2021 ont été particulièrement difficiles pour la santé mentale des jeunes, en raison de la pandémie de Covid-19. En 2021, le cocktail restrictions sociales, Euro du football et campagne marketing spécialement agressive ciblée sur les très jeunes permet probablement d’expliquer l’augmentation massive du produit brut des paris sportifs.

Vers une amélioration de la régulation

À la lumière des évolutions récentes du marché des jeux en ligne, particulièrement des paris sportifs, il est urgent d’améliorer l’encadrement légal de ces offres. De plus en plus de critiques se font entendre, au Parlement comme ailleurs, et il est temps d’encadrer la promotion excessive de ces offres. La France, qui connait les mêmes problématiques, a décidé d’agir en édictant des règles précises pour l’encadrement des campagnes publicitaires. Enfin, la Suisse a urgemment besoin de recherches poussées sur le jeu excessif en fonction du type de jeu et du public, par exemple avec l’introduction d’un monitorage national.

1 Mercier J. et al. Sports bettors : a systematic review. Journal of Gambling Issues, 38. 2018 : 203-236.

(source : grea.ch)




Résultats annuels 2023 de la Loterie Romande : 243.7 millions de francs pour soutenir l’action sociale, le sport, la culture ou l’environnement

Communiqué de presse La Loterie Romande poursuit son rôle indispensable dans le soutien du [...]

France - Bilan 2023 du marché des jeux d’argent : une dynamique qui se confirme

En 2023, le chiffre d’affaires (produit brut des jeux) atteint 13,4Md€, soit une augmentation [...]

Deux milliards de francs dans les jeux d'argent

Panorama suisse des addictions 2024(extrait - Jeux de hasard et d'argent) Énormes bénéfices [...]

Des failles dans la protection des mineurs dans le système mis en place par la Loterie Romande

En Suisse, les jeux d’argent sont interdits aux moins de 18 ans. Toutefois, une enquête de [...]

La police découvre des jeux de hasard illégaux à Berne

Après une enquête approfondie, la police cantonale bernoise a procédé vendredi soir à un [...]